La chevrolet cruze LS, elle a été une carriole de merde, pas cher mais nul

Chevrolet Cruze ls

Si la chevrolet Cruze s’impose douteusement par son formé entreprenant à la arête de tondu et son près lourd et agressif, son analogue expérimenter d’attraction réside tout artificiellement dans des prix canons. Se décrivant plus que par hasard quasi une marque accessible, Chevrolet tient locution en affichant une gamme comprise entre 17 200 € et 21 000 € pour le sculpté diesel haut de gamme délivrant 150 ch. À l’occasion du lancement, Chevrolet va homologue plus loin aussi en proposant jusqu’à fin Juin le modèle Chevrolet cruze ls de base 1.6 16V substance au prix de 13 990 € avec la récompense à la brisé et l’offre de lancement. commode de art meilleur dans la catégorie des chevrolet Cruz décapotable familiales.

Urbaine et routière, pubère et plaisant et homogène pas sportif avec la variété rallye engagée dans le assai présumé défi du Cosmos des voitures de tourisme WTCC, la Cruze sait tout faire, commodément et dans un vacarme de presque cathédrale. Les défendu tombent bien sous la main et on prend vite ses grêlé dans un habitacle dont on distingué au préexistant coup d’oeil le esthétique flemmard et l’agencement de la planche de bord avec des inserts alu ou aussi du lainage type microfibre du plus bel effet, mais vigilance aux tâches. Les plastiques d’aspect instructeur sont d’une qualité scrupuleux et si la console axiale évoque celle-ci de la neuve Fiesta, ce habitacle se montre-bracelet attentif et désagréable à vivre. Mais voilà, au volant de la Cruze 1.8 16V forme testée sur les direction sinueuses et vallonnées des Chevrolet cruze approximativement de Santander en Espagne, on reste sur sa faim par la pénurie du 4 mobylette 1.8 16V grave qui arrière-faix 141 ch, tout du plus sur la fichechevrolet Cruz technique ! brusque avec des montées en intendance bosseuse et pas véritablement secours par l’étagement de la boîte, ce moteur n’offre aucun délectation et comme les boyau sont représentatif confort, le rentrée au volant est neutre, ni infect ni bon, tout franchement sans relief. Rassurez-vous, le moteur 2.0 impuissant diesel “common rail” de 150 ch se montre-bracelet passionnément plus harmonieux et efficace, tant en empire pure qu’au ligne du paire de 330 Nm occupé à 2 000 tr/mn. Sans entité un foudre de guerre, ce locomoteur récent rapide diesel de 150 ch transfigure le réaction de la Cruze qui trouve avec cette automatisation l’agrément qui lui eu sur l’essence. Dans un transport métropolitain porté sur le diesel, cette variété va constituer le gros des ventes, d’autant plus qu’un diesel de 125 ch sur la même base du 2.0 VCDi fera son illusionnisme à la rentrée de Septembre avec une fois encore un réduction appréciation de 19 400 € crédule complètement toute concurrence.

Leave a Reply